Le périple

Tant qu'à faire 20000 kilomètres pour arriver là, autant en voir le maximum, en tout cas pour un premier séjour. Après 5 jours passés du coté de Whangarei, point de chute où nous étions accueillis, l'option retenue a donc été de visiter le maximum de sites remarquables plutôt que de se poser dans un coin et de rayonner à partir de là. Un peu comme si un touriste débarquant en France voulait en moins de 3 semaines voir les Alpes, les Pyrénées, le Jura, le Massif Central et la Bretagne! Les transports en commun étant quasi inexistants, et vu l'age des protagonistes, va pour le confort d'un camping car. Mais compte tenu des distances entre les lieux réputés (les "scenic reserves"), seule une partie de l'île nord a pu être visitée, en parcourant malgré tout quelques 2500 kms en 15 jours

  • NZ_GE
  • periple

cliquer sur une photo pour voir la galerie

A priori, dans un pays civilisé, avec un véhicule récent, une moyenne de 170 kilomètres par jour, ce n'est pas la mer à boire! C'est méconnaitre le réseau routier néo-zélandais! Pour une région qui s'étend grosso modo sur 1500 kilomètres du nord au sud et 250 d'est en ouest, il y a tout au plus 100 kilomètres de 4 voies (dont 32 à péage, mais sans barrières, juste des portiques, apparemment pas de bonnets rouges locaux), répartis de part et d'autre d'Auckland et de Tauranga (le port le plus important, sur la côte est). Tout le reste est en routes que l'on qualifierait de départementales chez nous. Et comme l'île nord est essentiellement un pays de collines, alors, ça tourne, ça monte, ça descend... et parfois, dans les endroits escarpés, une bonne partie est emportée par les effondrements de terrain.

  • forgotten road2
  • route_3D
  • route 3Dn9

cliquer sur une photo pour voir la galerie

Hors des agglomérations la limite de vitesse est partout de 100 km/h. Comme le rappelle souvent la sécurité routière locale, c'est bien une limite et non un objectif à atteindre! D'autant que c'est rarement possible! En plus les ponts qui franchissent les nombreux cours d'eau sont à voie unique! Bref la moyenne est plutôt de 50 km/h.

  • sharp_turn
  • sharp_turn2
  • eight_col_risky
  • new-zealand-road-sign
  • bridge2
  • bridge1

cliquer sur une photo pour voir la galerie

Et, cerise sur le gâteau, la plupart des routes qui mènent dans les coins un peu isolés sont des "gravel road", c'est à dire non goudronnées, et tout aussi limitée... à 100 km/h légalement, 30 dans la pratique

  • gravel_road_large
  • gravel_road
  • gravel road2
  • forgotten road1

cliquer sur une photo pour voir la galerie

et même parfois des gués à franchir!

gue

Évidemment ces "gravel roads" sont truffées de nids de poule. Ce qui a été l'occasion d'entendre, venant de ma gauche (le volant est à droite), un signal d'alerte original (assez proche de celui du dindon) que malheureusement la technique m'empêche de reproduire ici et que j'essaye de transcrire phonétiquement : "trouuuu-trou-trou-trou-trouuuu"

Pour faire tout ça, et surtout du "freedom camping", on s'était donc fendu d'un camping-car certifié autonome (avec cuves à eaux noires et grises), et donc des toilettes.

self-contained-sign-100

Mais en fait il est apparu que dans les sites estampillés "reserves", qui couvrent 30% du territoire et tous les endroits remarquables, gérés par le Department Of Conservation (DOC alias Te Papa Atawhai) et dont les panneaux fleurissent partout, le camping sauvage est strictement interdit sous quelque forme que ce soit (200$ l'amende).

  • entrance-sign-at-paynes-ford-scenic-reserve
  • part-2-nz-north-181
  • welcome-to-rangitoto-sign-1200
  • doc-sign-hydro

cliquer sur une photo pour voir la galerie

Donc il a fallu systématiquement fréquenter les campings, payants ou gratuits selon le niveau de services, mais de toute façon équipés à minima de toilettes sèches (d'un type particulier, mais c'est un autre débat)

  • IMG_4849c
  • IMG_5079c
  • chiottes

cliquer sur une photo pour voir la galerie

Mais comme on a quand même utilisé les ressources du bord, et que la capacité des cuves est limitée, la recherche de l’icône de droite a occupé un certain temps et parfois imposé le trajet

index